Polynésie Française

Population : 267.000 hab. (2010)

Le pays se compose d’environ 118 îles, d’origine volcanique ou corallienne, couvrant une superficie émergée de 4.200 km² dispersée sur 2 500 000 km² (équivalent à la surface de l’Europe), le territoire est composé de cinq archipels :
 
Répartition par archipel (recensement 2007) :

Iles du Vent : 196.520 hab
Iles sous le Vent : 33.949 hab
Tuamotu/Gambier : 18.317 hab
Marquises : 9.281 hab
Australes : 6.669 hab

Les collectivités :

APF                                 M. Gaston TONG SANG

CODIM                           M. FELIX BARSINAS

CC Hava’i                      M. Cyril TETUANUI

ANAA                             M. Gerard TEIRI

ARUE                             M. Philip SCHYLE

ARUTUA                       M. Reupena Samuel

BORA BORA                M. Gaston TONG SANG

FAAA                            M. Oscar TEMARU

FAKARAVA                  M. Howard VAIRAAROA

FANGATAU                 Mme Mareta MAPU

FATU HIVA                  M. Henri TUIEINUI

GAMBIER                    M. Vai GOODING

HAO                             M. Théodore TUAHINE

HIKUERU                     M. Raymond TEKURIO

HITIAA O TE RA         M. Dauphin DOMINGO

HIVA OA                      M. Etienne TEHAAMOANA

HUAHINE                    M. Marcelin LISAN

MAHINA                     M.  Damas TEUIRA

MAKEMO                    M. Xavier HERANI

MANIHI                       Mme Mireille HAOATAI

MAUPITI                     M. Woullingson RAUFAUORE

MOOREA MAIAO       M. HAUMANI Evans

NAPUKA                      Mme Mautaina TAKI

NUKU HIVA                M. Benoît KAUTAI

NUKUTAVAKE            M. Antoine AUKARA

PAEA                            M. Jacquie GRAFFE

PAPARA                      M. Putai TAAE

PAPEETE                     M. Michel BUILLARD

PIRAE                          M. Edouard FRITCH

PUKA PUKA               M. Raphaël VILLANT

PUNAAUIA                 M. Simplicio LISSANT

RAIVAVAE                   M. Joachim TEVAATUA

RANGIROA                 M. Teina MARAEURA

RAPA                           M. Tuanainai NARII.

REAO                           Mme Marie Thérèse LI

RIMATARA                 M. Georges HATITIO

RURUTU                     M. Frédéric RIVETA

TAHAA                        Mme Céline TINORUA

TAHUATA                   M. Teaiki Félix BARSINAS

TAIARAPU EST           M. Anthony JAMET

TAIARAPU OUEST     M. Wilfred TAVAEARII

TAKAROA                   Mme Teapehu TINIRAU

TAPUTAPUATEA       M. Thomas MOUTAME

TATAKOTO                M. Ernest TEAGAI

TEVA I UTA                M.  Tearii ALPHA

TUBUAI                      M. Fernand TAHIATA

TUMARAA                 M. Cyril TETUANUI

TUREIA                      Mme Tevahine BRANDER

UA UKA                      M. Nestor OHU

UA POU                     M. Joseph KAIHA

UTUROA                    Mme Sylviane TEROOATEA

POLYNESIE FRANCAISE         M. Edouard FRITCH

SPC PF                         M. Cyril TETUANUI

Les Iles du Vent : Tahiti (mont Orohena 2 241 m d’altitude) est une île “haute”. Elle abrite la ville de Papeete, centre administratif et commercial. Cette île est la plus habitée du territoire et dispose d’un aéroport international. En face, Moorea, l’île soeur, n’en est séparée que par un chenal. Elle est réputée pour sa douceur de vivre et le goût succulent de ses ananas. De nombreux hôtels de grand luxe ainsi que de charmantes pensions de famille y accueillent les touristes en mal de dépaysement. Il est vrai que la beauté de ses sites, ses plages de sable blanc et ses fonds marins en font une destination privilégiée.
Les Iles sous le Vent : Dans la mythologie polynésienne, elles sont considérées comme le pays originel où se trouvait la patrie mythique (Havai’i correspondant à Raiatea) et d’où procédaient les dieux et les traditions. Bora-Bora fait figure de centre politique et c’est à Maupiti que les vestiges du passé ont le mieux résisté aux dommages du temps et des hommes.
L’archipel des Marquises :Il est composé d’une douzaine d’îles s’étirant du nord au sud sur 350 km. Seules six sont actuellement habitées par une population beaucoup moins importante qu’autrefois. Les terres les plus proches sont les atolls de Puka Puka et Napuka, à 450 km. La vallée constitue une entité essentielle pour saisir l’originalité des Marquises. Chaque vallée possède son propre système social, au sein duquel la lignée des chefs et le collège des prêtres tiennent les rôles les plus importants.
L’archipel des Tuamotu: Il présente un milieu plus ingrat que compensent les techniques de pêche et d’horticulture. Lagons, récifs et océan sont les trois territoires de pêche.
L’archipel des Gambier :L’archipel des Gambier, d’origine volcanique, possède un climat assez doux et une végétation diversifiée. L’agriculture est prospère parce que l’eau est abondante.
L’archipel des Australes : Constitué de cinq îles hautes, l’archipel est situé sur le tropique du Capricorne. Le climat y est plus frais qu’à Tahiti. Réputées pour leur environnement préservé, les îles Australes sont, avant tout, terres de tradition. A commencer par celle de l’artisanat, qu’il s’agisse du tressage de pandanus, de fibres de coco ou de roseau notamment dans la confection de chapeaux. En outre, on ne peut qu’être ému par les superbes mélopées polyphoniques, les “himene tuhaa pae”, interprétées avec passion par la population. Ces chants semblent répondre à ceux, mystérieux, des majestueuses baleines à bosse qui viennent, chaque année, se reproduire dans ces eaux hospitalières.

Communes

Share This