XIVème Congrès de l’ACD’OM

– GUADELOUPE 2005 –

 

Le positionnement géographique de l’outre mer français dans les trois océans et la place importante de ces régions dans la biodiversité planétaire justifient et nécessitent que l’outre mer français bénéficie de l’Etat et de l’Europe d’un traitement particulier.

 

 

Le 14ème congrès de l’ACD’OM a débuté depuis deux jours à Gosier en Guadeloupe.

Le 15 novembre s’est tenue à la résidence départementale la journée d’ouverture sous la  présidence de Monsieur Jean Claude CHRISTOPHE en présence notamment du Sénateur Président du Conseil Général, M. Jacques GILLOT, de Mme Roberte JEANNE-MERI, Vice Présidente du Conseil Régional et du Président de l’Association des Maires, M. Jean LAGUERRE, Maire de Goyave et du Maire de Gosier, M. Jean Pierre DUPONT.

Plusieurs interventions introductives au congrès ont suivi cette première séance qui s’est terminée par celle de Dominique VOYNET, Sénatrice et ex-Ministre de l’Ecologie.

L’après-midi a été consacré à la présentation d’une opération de RHI.

Le 16 novembre a eu lieu la journée des Territoires consacrée aux interventions des collectivités territoriales (Régions, Départements, Provinces). Les parlementaires étant retenus à Paris pour le budget de l’outre mer, deux Présidents sont intervenu directement : le Président du conseil Général de Mayotte, M. SAÏD OMAR OILI et le Président du Conseil Régional de Guyane, M. Antoine KARAM. Ce dernier a annoncé que la Région Guyane, comme la Région Réunion, était disposée à intégrer et à travailler avec l’ACD’OM.

 

Guadeloupe le 17 novembre 2005